PROTOCOLE DE KYOTO

/sites/default/files/image/fields4.jpg

Afin d’éviter le réchauffement climatique actuel, le Protocole de Kyoto favorise la limitation des rejets de gaz à effet de serre dans l’environnement. En Ukraine, le mécanisme en place est la Joint Implementation (JI) qui permet aux pays en voie de développement d’échanger leurs réductions d’émission aux entreprises signataire du protocole contre des quotas carbone rémunérés.  

BETEN travaille à l’application de ce mécanisme sur la récupération des rejets de méthane des mines de charbon de l´Est de l´Ukraine. D’autres applications sont possibles par exemple sur les décharges d’ordures ménagères (récupération de méthane, sur les cokeries (rejets de CO2), ou encore pour tous projets d’énergies renouvelables (éolien, biomasse) venant en substitution de la consommation des énergies fossiles: pétrole, gaz, charbon.

Kyoto et l’Ukraine

  • Ratification du Protocole de Kyoto le 4 Février 2004
  • Objectif sur Base 1990 pour la période 2008-2012 : 925,4 M t eqCO2
  • Forte désindustrialisation après 1991, donc fort potentiel de revente de quotas
  • Estimation de l’excédent 2008-2012 : 250 M T eqCO2 avec prévisions à la hausse
  • Projets éoliens éligibles au Protocole de Kyoto – prise en compte du mix énergétique Pays
  • T eqCO2 en Ukraine à ~ 5-7 Euros
  • Législation ukrainienne concernant le Protocole de Kyoto bien développée
     
    • Voie 1 possible : procédure nationale avec l’ANIE (créée 06/2007)
    • Voie 2 : procédure internationale avec l’UNFCCC (ou CCNUCC)